L'Origine et le Changement

Bienvenue sur l'Origine et le Changement; un forum RPG. Plongez dans ce monde médiéval fantastique aux possibilités infinies.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un Golem en vadrouille

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Arachné Grées
Libre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Race : Araneae
Classe : Mère en devenir
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Un Golem en vadrouille   Mar 16 Nov - 19:51

A la réponse décontenancent de la créature humanoïde, Arachné n'afficha aucune expression, même si intérieurement elle était en totale accord avec ses dires. Il était vrai qu'elle ne savait rien de lui, rien de sa race, de son appartenance ethnique, ni de ses intentions, alors que lui pouvait très facilement déceler les siennes, connaitre ses points faibles et ses avantages. Mais savait-il tout d'elle? L'Araneae en doutait. Très peu d'érudits avaient eut la possibilités d'étudier un "Homme-Araignée", et encore moins de recopier et d'éditer leurs découvertes, puisque généralement ils finissaient dans la panse de leur sujet d'étude. Ils étaient encore remplit de mystères pour le monde.

Son visage s'adoucit, tandis qu'un sourire n'ait sur le visage de celle qui aurait put être l'adversaire d'Enrique. Puis émerge un petit rire, maladroit et rauque, comme si c'était le première fois depuis des années qu'elle riait. D'ailleurs, c'était le cas.

-Tu a tout à fat raison. Je suis forcée de te concéder cette victoire, humanoïde. Autant te le dire, je suis une Originelle, et je vais détruire ce bateau. Dit-moi seulement si je dois te compter comme allié ou comme ennemi, et si tu m'être d'une quelconque aide. Je te promet de ne pas porter la main sur toi tant que t'est intentions seront pures de toutes pensées belliqueuses à mon égard, ainsi que de t'emmener dans un endroit où tu sera à l'abri des Religions, au sein de la Forêt Originelle. Je te demande simplement de te vouer à l'Origine, corps et âme. Je ne te forcerais pas à accepter ma Foi, je n'en ai pas le droit, je ne m'en donne pas le droit. A toi de choisir si tu va te tourner vers le Père de la Civilisation ou vers celui de la Nature. Ta vie en dépend.

Malgré son intelligence et sa perspicacité, Enrique venait de donner à Arachné une certitude, et peut-être un avantage qui pourrait s'avérer décisif en cas de combat: il était indécis et, apparemment, semblait ne pas pouvoir se défendre seul. Il préférait adorait un Dieu auquel il ne croyait pas plutôt que de mourir, il n'avait donc pas confiance en ses propres capacités, et peut-être n'en avait-il aucunes, ou alors n'était-elles pas assez développés pour l'aider à lutter contre une Araneae. Des différents scénario imaginé par la Veuve Noire, aucun ne prévalait sur les autres, tous étaient possible. L'avantage n'en était finalement pas vraiment un, car il ne l'avançait pas plus sur la connaissance qu'elle pourrait avoir de son interlocuteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Origine
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6184
Race : Entité
Classe : Dieu créateur
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Un Golem en vadrouille   Mer 17 Nov - 10:06

Spoiler:
 

Les lourds pas du double de Brimstone se faisaient entendre tandis que l’ingénieur fronçait les sourcils face aux propos de BX-0 tel qu’il avait nommé Brimstone. Lorsque le Brimstone changeur arriva, il sauta aussitôt dans la fausse, il se tourna d’abords vers le « vrai » Brimstone s’apprêtant à dire quelque chose tout en levant son arme lorsqu’il remarqua leurs triplé encore inactif. Baissant son épée :

- Mais ! Qu’est-ce que ?!

D’un geste de son sceptre, l’ingénieur envoya un rayon d’énergie verdâtre sur le Brimstone changeur dont les yeux d’un rouge flamboyant s’éteignirent et tous ses membres se relâchèrent, laissant tomber son épée dans un lourd fracas. Puis se tournant vers Brimstone ou BX-0, l’air manifestement curieux. Il s’approcha de Brimstone, le regardant de haut en bas puis retourna vers celui qui était inactif et l’observa de la même manière. Il grommela quelques mots plus ou moins incompréhensible comme « transfaseur dimensionnelle dans l’espace-temps » et tout un tas de termes compliqués qui ressemblaient à des termes scientifiques, puis il se tourna vers Brimstone.

- Je pense connaître la source du problème. Tu sembles avoir une véritable personnalité, un peu comme BX-1 qui te poursuivait. Vois-tu BX-0, tu n’es pas toi. Ou tu n’es pas celui que tu as le souvenir d’être. Le vrai golem que tu étais, est mort à Athéïle, mis en pièce par les monstres de Remoul. Il m’a envoyé les plans de ton corps ainsi que plusieurs cristaux qui constituent ton cerveau et je l’ai entièrement reconstruit du mieux que j’ai pût et j’étais plutôt fier de moi, surtout après avoir réussi à reproduire cette technologie de cristaux tout à fait fascinante. Mais il semblerait que les cristaux originaux aient gardés ta personnalité et tes souvenirs en eux, dominant les autres données que j’y avais inclut.

Puis se détournant de Brimstone, l’ingénieur prit un escabeau qu’il plaça à la droite du golem non-achevé, avant de monter dessus, arrivant à hauteur du crâne. Pointant son sceptre qui émit une nouvelle lumière, il ouvrit le crâne, découvrant des centaines de cristaux dont la plupart étaient transparent. Il en retira plusieurs et alla les poser sur une table encombrée de pièce détachées et d’outils puis se tourna vers Brimstone.

- Finalement, tu dois la vie à Remoul, sans lui tu n’existerais plus. Je pourrai bien te désactiver mais il y à tellement de questions qu’un scientifique comme moi ne peut pas avoir juste en t’autopsiant ! D’ailleurs, est-ce que Jay n’est pas avec toi ?

Sur le pont, Enrique s’inclina légèrement devant Arachnée.

- Louée soit l’Origine dans ce cas. Pour le bateau je ne sais pas si je peux t'aider, je ne l'ai pas beaucoup visité, seulement une cabine à l'intérieur. Mais sinon, que faisons-nous maintenant ?

Et bien oui, puisque c’était elle qui pouvait le tuer puis le dévorer, même si elle ne devrait pas le faire puisqu’il louait l’Origine toute puissante, elle était en haut de la chaîne alimentaire donc elle décidai. Ca paraissait logique. Et puis elle devait bien avoir un plan pour détruire ce navire. Enfin elle pourrait remarquer que c’était un travail déjà entamé. Au milieu du pont se trouvait une longue et fine déchirure dans l’acier dont était fait le navire et une des larges cordes d’acier avait été découpée tandis que divers morceaux de métal traînaient là.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origine-changement.forums-actifs.com/index.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Golem en vadrouille   Mer 17 Nov - 18:03

Brimstone fut soulagé que cet ingénieur désactive son double et s'empressa d'ailleurs de lui subtiliser son arme et la poser sur la table avec la grosse clef et l'arme du troisième Golem qu'il avait emprunté. Quand le Gnome lui parla de ce qui c'était passé Brimstone fut assez choqué et eu besoin de s'assoire sur la table pour se remètre de son émotion. Il était mort une nouvelle fois pourtant il se sentait être encore lui.

- JE... Commença t'il hésitant. JE NE COMPRENDS PAS MOI MÊME CE QUI C'EST PASSÉ NI COMMENT J'AI PUS REVENIR SI J'ÉTAIT À NOUVEAU MORT ! PEUT ÊTRE QUE MON DÉSIR DE VIVRE EST BIEN PLUS FORT QUE JE L'AURAIT CRU. À MOINS QUE CE SOIT MON DÉSIR DE VENGEANCE QUI M'ANIME CONTINUELLEMENT. OU ENCORE JE SUIS SUREMENT NÉ SOUS UNE BONNE ÉTOILE... Dit il en essayant de faire le point.

Brimstone se leva quand le Changeur enleva une pièce et la posa sur la table ou le Golem c'était assis. Il s'agissait d'un cristal qui constituait le cerveau de son double. Le Golem s'en saisit pour l'observer de plus prés avec une certaine curiosité. Quand le Gnome lui demanda ou était un certain Jay, Brimstone le regarda un certain étonnement.

- JAY ? JE NE CONNAIS PAS DE JAY ! QUAND JE ME SUIS RÉVEILLE DANS LE NAVIRE HORMIS CE BX-1 JE SUIS TOMBÉ SUR UN MUTANT TROUILLARD DU NOM DE ENRIQUE. UN CHANGEUR COMME VOUS JE CROIS. VOUS LE CONNAISEZ ? Demanda Brimstone en posant le cristal sur la table.

Brimstone ce demanda quel mission le Gnome voulait lui donner. Il se demanda d'ailleur pourquois le navire était vide. Il ne se géna donc pas de poser la question à son interlocuteur en s'éfforçant d'être aimable car il était encore un peu sur les nerfs suite au choc qu'il avait eu.


Dernière édition par Brimstone Grim le Lun 22 Nov - 11:08, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Arachné Grées
Libre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Race : Araneae
Classe : Mère en devenir
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Un Golem en vadrouille   Lun 22 Nov - 22:14

-Très bien Enrique, vénère à présent l'Immobile, soit fidèle et loyale envers le Créateur de tout ce qui fut et de tout ce qui sera. Et l'Origine m'en soit témoin, si tu trahit par tes gestes ou ta parole les causes du Père de la Nature, plus aucun endroit ne sera sur pour toi. Je te pourchasserais jusqu'au bout du monde, s'il le faut, mais tu paiera de ta vie ce parjure que, j'espère, tu ne commettra jamais.

Sur son visage se lisait, et elle avait du mal à penser que cela soit de nouveau possible, qu'elle agirais selon ce qu'elle venait de dire. Si l'humanoïde ne respectait pas sa parole, alors qu'il meure et retourne fertiliser de son corps impie la terre qu'il n'aurait jamais dut fouler. Mais s'il se montre un fervent adepte de l'Origine, alors nul doute qu'il sera récompensé, de la même manière qu'Arachné avait été bénie lorsqu'elle but à la sève de l'arbre.
Comment des Créatures du Changement avaient-elles put réussir à inverser les Lois? D'ordinaire, lorsqu'un minéral tombe à l'eau, il coule. Et pourtant, ce navire flottait, insolent, comme défiant l'Océan lui-même. La Veuve Noire comprenait pourquoi cela devait être détruit. C'était une invention hérétique, blasphématoire, indigne d'avoir été pensée, imaginée, étudiée et construite. Pour l'Originelle Insectoïde, ce bateau était un rassemblement de tout ce qu'il pouvait y avoir de plus exécrable pour un fidèle du Culte. On crachait ainsi à la face du Père du Monde.
Bien sur, la raison première, comme l'avait dit l'Arbre, était que se navire transportait des armes. Il devenait donc logique de le détruire dans la guerre entre les deux Religions. Mais Arachné y voyait maintenant une affaire personnelle d'ordre spirituelle, la où avant elle ne voyait qu'un ordre fait pas un supérieur.
Sans se douter le moins du monde de ce qui pouvait se passer dans la cale de cette monstruosité de métal, l'Araneae se tourna de nouveau vers on nouvel "apprenti" et lui dit:


-Viens avec moi. Je ne suis jamais monté sur une construction comme celle-là. Nous allons fouiller l'arrière du bateau afin de chercher l'endroit qui pourrais être celui qui commande cette abomination. Je cherche un cercle qui dirige le navire. Vois-tu où cela pourrait-il être?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Origine
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6184
Race : Entité
Classe : Dieu créateur
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Un Golem en vadrouille   Mar 23 Nov - 9:08

L’ingénieur ne sembla pas vraiment intéressé par les questions existentielles de Brimstone, en fait, il jouait avec le cristal que le golem venait de reposer tandis qu’il parlait de bonne étoile. Mais lorsque vînt le passage sur ce mutant nommé Enrique, une lueur d’intérêt s’éveilla dans son regard. Mais avant qu’il ne puisse répondre à la première interrogation de la créature de fer, Brimstone lui posa une nouvelle question, sur la nature de sa mission. Reposant le cristal, le gnome prit son sceptre et le pointa sur le petit objet, laissant s’échapper un petit rayon vert qui fit miroiter les angles du cristal d’une couleur d’émeraude.

- Je suppose que si tu cherchais correctement dans ta mémoire, tel que certains cristaux devaient te l’apprendre, tu le saurais déjà. Mais puisque ta personnalité propre à supplanté les autres informations, je suppose qu’il n’y à pas d’autre moyen que la parole pour te le dire. Ta mission était d’aller prendre part à la guerre entre l’Origine et le Changement, du bon côté bien entendu. Tu aurais rejoins notre forteresse de Kaz-Lorûn et fidèlement attendu les ordres du haut-prêtre. Ensuite il t’aurait surement envoyé protéger un groupe de prêcheurs envoyé pour reconquérir la foi dans Thalûn. Ce serait le plus probable.

Le gnome marqua une pause, examinant le cristal qui perdait peu à peu sa couleur verdâtre tout en murmurant : « ooh, je vois. » Puis, accordant à nouveau son attention à Brimstone il demanda :

- Ce Enrique n’aurait pas une paire de cornes noires et des yeux de serpent à tout hasard ?

Pendant ce temps, sur le pont, Enrique haussa les épaules. Arachnée n’était jamais montée sur une structure comme celle là mais d’instinct, elle placerait le pilotage d’un bateau à l’arrière ? Un grand instinct que celui des araignées. Ou elle mentait ? Mais pourquoi ? Non, il était plus probable que cela soit le hasard et qu’elle ne lui fasse pas assez confiance pour lui demander de regarder vers l’avant pendant ce temps. Même si Enrique restait persuadé que quelqu’un qui n’avait jamais vu un navire placerait le gouvernail à l’avant, après tout cela offrait une meilleure visibilité sur les obstacles ou les autres navires qui pourraient arriver.

- Comme je te l’ai dit, je n’ai pas vraiment visité le navire. Mais si effectivement on se base sur le structure habituelle des bateaux, on devrait trouver un gouvernail à l’arrière. Cela dit, ce bateau est fait en métal et il ne répond pas aux critères standard d’organisation, ce serait probablement une perte de temps. Mais tu sais que nous ne sommes pas seuls sur ce navire ? Il y à des créatures de fer. Des êtres puissants, qui ce sont battus un moment ici, comme tu peux le voir. Déclara Enrique en désigna la déchirure dans le métal qui constituait le pont.

- Ils sont partit dans la cale il me semble et si tu veux détruire ce navire tel que tu le dis, il faudra surement composer avec le survivant du duel. Mais tu n’aura aucun mal à voir qui ils sont, ce sont des armoires à glaces de métal avec le symbole du Changement gravé sur le torse.

Maintenant que décidait Arachnée. Elle pouvait toujours chercher le gouvernail sur le pont mais ce serait une perte de temps car si elle trouverait bien une roue de métal au centre du pont supérieure, cette dernière était bel et bien bloqué, quelque soit la force que elle et/ou Enrique pourrait déployer. L’idée d’aller explorer les étages inférieurs deviendrait alors la seule issue possible si ils souhaitaient réellement faire bouger ce navire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origine-changement.forums-actifs.com/index.htm
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Un Golem en vadrouille   Mar 23 Nov - 10:52

- HEUUUU ! OUI ! APPARAMENT VOUS LE CONNAISSEZ ! Dit Brimstone qui chercha dans sa mémoire la description d'Enrique malgré le fait qu'il était encore en plein trouble existentiel.

Bon la bonne nouvelle c'est que même si Brimstone était un clone, il était toujours lui en un peu plus perturbé mais ca va passer. Il avait quand même la désagréable impression qu'Enrique était au courant mais qu'il lui avait caché volontairement cette information craignant la colère du Golem. Sur ce point là Brimstone y croyait dur comme fer. Pire il était furieux après Remoul. Il aurait pus massacrer tout le monde et mis ses doubles en kit, mais c'était pas son style et il avait une meilleur idée pour prendre les changeurs et l'homme gris à contre pied.

Il allait effectivement bosser pour le changement et les laisser le cloner si cela leur chante, mais en échange de ses services Brimstone ne se gênera pas à réclamer son due au Sorcier Gris. Notamment des informations et son aide pour retrouver les sept traitres qui l'ont tuer la première fois et Remoul avait fortement intérêt à tenir ses promesse qu'il avait fait au Brimstone original si il ne voulait pas avoir de gros problèmes. Brimstone n'avait beau pas être assez puissant pour tenir tête au sorcier mais il était le plus teigneux.

Le Golem en était à ses réflexion quand il entendu du bruit au dessus lui. Il se demanda ce que pouvait bien faire Enrique sur le pont et les bruits qui se répercutait dans le navire était bizarre.


- HUM ! VOUS AVEZ DIT KAZ-LORÛN ? JE CONNAIS UN PEU THALÛN MAIS PAS DE CETTE FORTERESSE. AH ET TANT QUE VOUS Y ÊTES AURIEZ VOUS L'OBLIGEANCE DE REMETRE EN ROUTE MON DOUBLE AFIN DE LUI EXPLIQUER ? Dit il pensif.
Revenir en haut Aller en bas
Arachné Grées
Libre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Race : Araneae
Classe : Mère en devenir
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Un Golem en vadrouille   Jeu 25 Nov - 18:52

Il était normale qu'elle veuille d'abord visiter l'arrière du navire, c'était ce qu'il y avait de plus proche par rapport à sa position sur le navire. Puisqu'elle se situait plus à l'arrière du bâtiment, il était plus logique de d'abord visiter l'arrière, puis de se diriger vers l'avant. Puisqu'il était sur pour l'Araneae que le "gouvernail" se situe à l'avant, mieux valait-il d'abord vérifier qu'il n'y ait rien d 'autres avant. La était la logique de la Veuve Noire.

-Les Armoires je les éventre, et la Glace, je la brise. Dit-elle avec mépris avant qu'il n'ait fini de parler. Ce n'est donc que tout de suite après qu'elle appris qu'ils portaient également le signe du Changement. Aussitôt, sa haine se réveilla, ses paires d'yeux se froncèrent dangereusement tandis qu'elle se dirigea avec une froide résolution dans l'ouverture qui menait à la cale.

-S'il y' a des Changiste en bas, je vais m'en occuper. Toi, reste ici et tache de voir où se situe l'endroit où on fait bruler le combustible sur cette horreur flottante. La dernière fois, et la première fois, surtout, que l'ont m'à parler des navires de métaux, je crois avoir entendu dire qu'il avait besoin de bois pour avancer, de bois qu'on faisait bruler dans une "saudière" ou quelque chose comme sa...

Et sans se retourner vers Enrique pour voir s'il avait compris, elle entra vivement dans l'ouverture.
Rapidement, elle parcourut les différents couloirs qui s'offrait à elle, le plus discrètement possible, cherchant ses Changistes qui souillais et insultais de leur simple présence l'œuvre du Père. Et soudain, elle les vit, un Colosse de métal qui parlais de Kaz-Lorûn, s'adressant à un drôle de gnome. Deux autres colosse se trouvaient dans la pièce, un qui semblait endormie, et l'autre inachevé.

Inachevé? Ce Gnome était en train de le construire? Et il semblait que c'était là sa troisième œuvre. La première avait même des réactions humaine, l'incompréhension qui se lisait dans sa voix en était le preuve. Ainsi il tentait d'imiter le Changement? Immonde créature. Non seulement il ne respectait pas l'Origine, mais en plus il se croyait l'égale de son Dieu! Misérable monstre. Il y avait encore un peu d'adoration, ou du moins de respect, pour le Changement dans le cœur de l'Araneae qui réveillait en elle une haine encore plus grande que précédemment.
Aussitôt, elle s'élança en avant, sautant par dessus Brimstone, visant le Gnome Blasphémateur et Hérétique, sa gueule grande ouverte, dévoilant D'énormes crocs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Origine
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6184
Race : Entité
Classe : Dieu créateur
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Un Golem en vadrouille   Ven 17 Déc - 14:51

L’ingénieur observa Brimstone pendant qu’il parlait, plus particulièrement ses yeux comme pour essayer de voir quelque chose dans le verre rouge que les lumières du cerveau de Brimstone illuminaient. Puis il s’approcha de sa table et y saisit une plume avec laquelle il gribouilla quelque chose tout en murmurant :

- Pas de sentiments apparents.

Puis, se retournant vers la créature qu’il avait entièrement reconstruit de ces mains, il appuya sur un côté de ses lunettes, faisant changeant le verre sur son œil droit de couleur qui devînt bleu. Continuant de scruter le golem il déclara :

- Kâz-Lorûn est une ancienne forteresse naine qui date des premiers siècles de colonisation des Mont Thalûn. Envahie par les gobelins en 582, l’Ordre du Changement les en a chassé en 1156 et à rebâtit les lieux pour en faire l’un des pilier de sa domination sur le continent Démérien. Depuis, elle n’est jamais tombée et seul l’Ordre en connaît son emplacement exact.

L’ingénieur ajusta son verre devenu bleu, tournant un peu un cercle de métal situé autour dans un petit bruit de coulissement métallique caractéristique d’une mécanique bien huilée.

- Quant à ton double, tant que je n’aurais pas bien compris la provenance de vos émotions et pensées personnelles, le ranimer sera dangereux, il est plus puissant que toi comme tu as dû le remarquer à voir des cheminées découpées. Je trouvais que ça apportais une certaine esthétique mais je crains que nous ne manquions de temps pour les réparer.

Le bruit de pattes qui cliquettent sur le métal se fit alors entendre et une énorme chose se jeta sur Brimstone, le faisant tituber car se poids soudain le déséquilibrerait légèrement. Cette chose qui n’était autre qu’Arachnée. Aussitôt, l’ingénieur se réfugia derrière le golem inachevé, laissant sa création se battre avec l’Aranaea. Cela avait tout l’air d’être un combat à mort. Mais alors que la créature mi-femme mi-araignée se jette sur Brimstone, les yeux rouge du golem semblent s'éteindre tandis qu'une voix ricane :

- Si les originels sont arrivés, il est plus que temps de mettre fin à l'expérience.

La voix résonnait sur les parois de métal, empêchant toute forme de localisation par l'ouïe de l'ingénieur qui avait à présent disparût. Une seconde plus tard, une puissante secousse fit vibrer tout le navire alors que la magie de Arachnée l'informait sans peine que de l'eau s'infiltrait à grands flots dans la coque de métal du navire. Il faudrait se hâte de sortir ou ce navire deviendrait le tombeau d'acier de l'Aranaea.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origine-changement.forums-actifs.com/index.htm
Arachné Grées
Libre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Race : Araneae
Classe : Mère en devenir
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Un Golem en vadrouille   Ven 17 Déc - 17:15

La magie des Changeur infestait ce navire, cela ne faisait aucun doute! Il semblait que les murs eux-même étaient imprégnés de cette force qui fait la puissante des ennemis de l'Immobile, l'explosion qui se produisit dans le navire alors-même que personne d'autre n'y fut présent en était la preuve. Du moins, c'est ce qu'elle espérait. En tout cas, avec une gouvernail brisé et le navire en train de couler, sa mission était réussi. En tout cas, elle était en voie de succès. Mais le fait qu'Arachnée n'y fut pour rien assombrissait cette victoire, la salissant de son inutilités. Elle aurait aussi bien put ne pas venir, peut-être se serait-il passé la même chose. Qu'allait dire l'Arbre? Qu'allait dire l'armée de l'Origine? Qu'allait-Il penser? Un pion qui pour l'instant s'illustrait par son inefficacité.
Mais elle n'était pas en colère contre elle, mais contre les Changeurs. Ils venaient de la privée d'une éclatante victoire dans sa mission, d'un duel digne d'une combattante de la Nature, de la possibilité de faire ses preuves. Lâches qu'ils étaient! Plutôt que de combattre, ils préféraient abandonner hommes et équipements plutôt que de le voir tomber aux mains des Originels. Choix logique dans une guerre qui s'annonçait, mais tellement peu honorable. Mais elle aurait d'autre occasion de combattre. Elle s'en faisait le serment. Un jour, elle serait jugé digne de combattre pour la gloire de l'Éternel, pour la puissance du Sans-Visage. Peut-être pas aujourd'hui, peut-être pas demain, mais bientôt. Elle retrouverait ces immondes hérétiques, ces blasphémateurs, et les tueraient jusqu'au dernier, chaque goutte ennemi de sang versé sera un trophée à adresser à l'autel du Dieu Créateur.
Mais avant, mieux valait sortir de là. Elle ne tuerais personnes si elle mourrais la première. Intérieurement, elle remerciait l'Origine et l'Arbre de lui avoir accorder la Bénédiction de pouvoir sentir l'Eau, et de la contrôler, du moins d'en avoir la possibilité, car vu l'instinct de l'Araneae, elle aurait lutter et massacrer tout ceux présent sur le navire avant de se rendre compte qu'il coulait. Mais avant...

-Toi! Tu viens avec moi.

Elle se dirigea vers le golem derrière lequel c'était caché le Gnome, tout en préparant le filet qui allait l'immobiliser. Un Gnome désactivé, l'autre inachevé, le dernier trop dangereux pour être réactivé, il n'avait plus de protection. Mais il avait disparut.

-Ce n'est pas grave, j'en ai quand même suffisamment appris.

Plus rapide que la moyenne des créatures de cette terre et surtout plus coriace, elle aurait enveloppée avec vélocité et dextérité le machiniste-mécanicien-jenesaittrop-ingénieur, l'aurais hissé sur son épaule et se serait dirigée vers la sortie. Les fils étaient solide, et peut de créature, hormis les golems présents, auraient put s'en défaire. Quoi que... Même les golems, s'ils avaient dut être immobilisés par ce moyen, auraient-eu d'énormes difficultés à s'en extraire. Plus dure que l'acier était la soie des Araneae, et ces dernières savaient parfaitement, puisqu'instinctivement, comment "saucissonner" leurs proies, pour éviter qu'elles ne s'échappe. Et vu comment elles étaient collantes, le moindre mouvements de la part du gnome aurait étés presque impossible.
Il venait d'éviter un humiliant kidnapping.

Une fois revenu sur le pont, elle prit le cornu dans ses bras tout en hurlant:


-Accroche-toi bien!

Et après avoir vérifier que se fusse le cas, elle commença une opération qui témoignait de l'ingéniosité des "mères" des Araneaes, les véritables araignées, celles crées par l'Origine. Certaines de ces créatures, arrivés à un certain âge, devait quitter le nid familial, et pour cela se créait ce qu'on appelait "le fils de la Vierge". Ce sont des grands fils qui, devenant plus pesants à raison de l'humidité, s'affaissent, se rapprochent les uns des autres, et finissent par se former en pelotons. A partir de là, la jeune araignée peut s'envoler, et les Araneaes pouvaient également le faire. On vit donc, alors que le navire coulait, s'envoler Arachnée, avec à ses côté Enrique, s'envoler de cette masse d'acier. Malheureusement, le poids était trop important, et l'Araneae ne pourrais pas aller bien loin, au moins sur le rivage, ou proche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Origine
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6184
Race : Entité
Classe : Dieu créateur
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Un Golem en vadrouille   Dim 19 Déc - 17:34

Spoiler:
 

S'envoler ? Certains appelleraient cela planer avec panache et si les araignées s'avéraient être effectivement très ingénieuses pour utiliser de cette manière leur toile, le temps était compté et si l'eau s'était infiltrée dans la cale, le navire qui commençait à couler explosa alors que la moitié de sa carcasse d'acier reposait déjà sous l'eau. Une explosion dans l'eau, de l'eau dans le feu. Une nouvelle folie du Changement ? Arachné n'aurait pas le temps de se le demander en grande partie parce que même si elle avait, éventuellement, déjà tenter une pareille manœuvre avec sa toile, l'air chaud généré par l'explosion et son souffle serait des facteurs qu'elle ne pourrait jamais avoir expérimenté auparavant et surtout pas dans cette ampleur. Autre facteur déstabilisant que Arachné n'avait pas forcément eût le temps de prendre en compte, le poids de Enrique. Il était étonnement lourds au vu de sa corpulence. Et alors que tout deux décollaient, décoller par des ailes qui ne pouvaient déjà qu'à peine supporter le poids d'une aranaea et que le souffle de l'explosion vînt, elles ne soutinrent le choc qu'une seconde. Juste assez pour les propulser vers l'avant de plusieurs mètres mais obligeant Arachnée à relâcher sa prise sur Enrique qui tomba droit en direction du rivage tandis que l'Aranaea, plus légère, poursuivait sa course dans les airs. Le cornu avait-il crié ? Si c'était le cas, son cri avait été étouffé par l'explosion et à présent, il n'était plus là.

Arachné restât dans les airs une ou deux secondes de plus, perdant graduellement de la hauteur jusqu'à arriver à un bosquet d'arbres qui l'accueillir douloureusement, les branches nues de l'hiver la marquant de plusieurs plaies peu profondes tandis qu'aucun feuillage n'amortissait sa chute. Sa vue s'obscurcirait alors qu'elle perdait la sensation de ses membres endoloris. Elle pourrait lutter quelques secondes, essayer de s'échapper à la force de son propre esprit qui ne pouvait gérer tout cela à la fois, qui devait s'apaiser un instant. L'esprit s'éveillerait en même temps que le corps. La sensation de la chaleur d'un feu de camp, le contact de la toile sur sa peau. Ouvrirait-elle un œil ou huit ? Lorsqu'elle le ferait alors elle découvrirait Enrique face à elle, entre eux deux un feu de camp brûlait joyeusement. Ils étaient au bosquet dans lequel était tombée Arachné. Mais quelque chose n'était pas normal. Enrique ne la regardait pas pour l'instant et elle aurait tout le temps de réaliser qu'elle était attachée à l'arbre qu'elle sentait dans son dos "humain", son abdomen reposant devant elle, les pattes en l'air, liées entre elle par une autre partie de la toile qui avait servit d'ailes à Arachné. Mais les premiers mouvements de l'Aranaea attireraient l'attention d'Enrique qui lèverait le regard vers elle avec un sourire.


- Enfin. Te voilà réveiller originelle. Je craignais que tu ne sommeilles à tout jamais comme certains de vos élémentaires. Cela aurait été dommageable.

La voix de la créature cornue avait changé. Il y avait une sorte de son étrange dans ses paroles comme celui d'un gond de porte rouillé qui grince à chaque ouverture et fermeture. Mais en même temps la voix était celle d'un prédateur. D'un calculateur froid et intelligent qui savait que sa proie était prisonnière de sa toile. Enrique se lève, s'approchant d'Archné et posant une main aussi froide que le métal sur la joue de la créature.

- Tu es une traîtresse Arachné Grées. Un petit oiseau me l'a dit. Un enfant du Changement qui à tout vu de ton pacte avec les abominations originelles. Toi qui avait juré de servir le Dieu de la Pensée et de la Chair Véritable, tu t'es vendue à un autre comme une putain vend son corps à des marins. Mais le Changement n'est pas un époux clément.

Le pouce froid de Enrique commença à caresser la joue de l'Aranaea, la griffant du simple contact avec cette peau qui semblait être constituée d'écharde de fer.

- Vois-tu, je ne suis pas le plus zélé de ses serviteurs, mais je dois beaucoup au Changement. Aussi, aujourd'hui, je vais punir ton adultère, Putain de l'Origine. Mais n'ai aucune crainte. Tu pourra continuer à écarter les cuisses pour lui. Seulement, voudra-t-il encore de toi lorsque ta chaire sera marquée par le Changement ? Mmmh, je l'ignore mais je ne puis attendre de le découvrir ! S'exclama Enrique avec un sourire joyeux.

Sa main se poserait alors sur le ventre d'Arachné tandis qu'elle semblait s'allonger et scintiller de manière curieuse. Les doigts de Enrique passerait alors sur sa peau, la découpant et la déchirant, ouvrant la chair et faisant couler le sang. Une douleur sans nom qui ne laissait pas la femme-araignée s'évanouir pour l'oublier tandis que la créature dessinait le symbole du Changement avant de le rayer d'une grande croix. Le serviteur du Changement se releva, toujours souriant, observant avec satisfaction son œuvre avant de porter un doigt ensanglanté à sa bouche.

- Mmh, intéressant. Mais je préfère le sang des athées. A présent ma douce et tendre, je te laisse chez toi, au milieu de la nature. Nous verrons combien de temps mettrons les créatures de l'Origine à sentir l'odeur de ton sang.

Enrique s'éloignerait alors, ramassant un sac humide tandis que la lumière du feu reflétait les milles éclats métalliques de sa peau avant qu'il ne disparaisse dans les ténèbres de la nuit profonde qui était tombée pendant qu'Arachné était inconsciente. L'Aranaea était abandonnée là, seule à sa douleur et sa misère tandis que la nature reprenait ses droits sur la toile et commençait à la désagréger.

_________________


Dernière édition par L'Origine le Lun 20 Déc - 19:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origine-changement.forums-actifs.com/index.htm
Arachné Grées
Libre
avatar

Féminin
Nombre de messages : 44
Race : Araneae
Classe : Mère en devenir
Date d'inscription : 26/08/2010

MessageSujet: Re: Un Golem en vadrouille   Dim 19 Déc - 19:07

Meurtrie, humiliée, marquée par le symbole d'infamie des Changeurs, une autre qu'Arachnée se serait volontairement donnée la mort. Au vu de la façon dont elle avait été traité et blessée, beaucoup de femme n'aurait plus eu la force de vivre et auraient préférées rejoindre la mort et échappée ainsi à une vie qui ne valait plus la peine d'être vécue. Ou qu'elle aille à présent, chacun saurait ce qu'elle était, une traitresse aux yeux de beaucoup, une âme en peine pour d'autres. Mais pour elle, elle était une souillée. Cette... chose... avait portée sa main sur elle, l'avait salie de son simple contact et, pire que tout, avait portée un jugement que seul un Dieu avait l'autorisation de prendre. Plus qu'une erreur, il venait de commettre un blasphème. Tout comme avec le Gnome qui croyait pouvoir imiter celui qu'Enrique avait appelé le Dieu de la Pensée, le Cornu avait osez outrepasser son statut et agit à la place du Dieu de la Civilisation. Et il restait encore suffisamment de zèle envers ce dernier en Arachné pour que, combiner à celle envers l'Origine, sa rage atteigne un point telle que l'imaginer soi inconcevable pour quiconque ne la ressentait pas en ce moment même.
Ses membres tremblait, non pas de peur ou de tristesse, mais de haine. Ses huit yeux fixaient l'enfant qui, de dos, ramassait ses affaires tranquillement, son méfait accomplis. A sa simple vue, elle repensait à d'autres choses, la mission qu'on lui avait donné, les paroles qu'il avait dit. Lui aussi avait jurer de vénérer l'Origine, lui aussi avait faillit à sa parole à présent, et il osait traiter Arachné de traitresse? Elle n'avait pas trahit une religion, ni le Changement, elle avait simplement ouvert les yeux sur un monde qui, à présent, valait hautement plus que celui crée par ce dernier. Elle avait découvert une vérité qui l'avait ébranlée jusqu'aux plus profondes de ses convictions: le temps des Races Pensantes étaient révolu. L'heure était venue à la Nature de reprendre ses droits, de revenir à l'Ancien Temps, lorsque l'Origine contrôlait chaque choses. Arachnée n'avait pas trahit, elle avait évoluée dans sa spiritualité, sa mentalité, sa réflexion. Mais Enrique, lui, avait belle et bien trahi! Et doublement, non seulement envers l'Éternel dont il avait jurer sa Foi, mais aussi envers le Changement. Ce double parjure était une chose que l'Araneae ne pouvait pardonner, ni même tolérer.

La Colère de l'Humiliation qu'elle venait de subir, la Rancœur des Parjures du Cornu, la Haine contre ce dernier à présent exacerbée, tout cela conjuguées permettait à Arachnée d'ignorer sa douleur. S'il pensait tout savoir de sa race, alors il se trompait lourdement.

-Je t'ai fait une promesse, ne l'oublie pas.

Une simple menace, c'est tout ce qu'il entendit d'elle avant qu'il ne parte. Trop fière, trop orgueilleuse pour avoir émis le moindre soupirs, cris ou pleurs avant, pendant, et après qu'il l'eut maltraité et marquée. Et rancunière surtout. Elle n'oubliera jamais ce qu'il lui avait fait. Et peut importe le temps que cela lui prendras, elle obtiendras sa vengeance, d'une manière ou d'une autre. Mais à présent, un brasier c'était allumé en elle, un incendie d'une puissance telle que rien ne pourrais l'éteindre, excepté le sang versé de cette créature cornu faites de métal. Créature cornu faites de métal.... Le Changement devait être véritablement monstrueux pour créer des abominations pareilles, monstrueux et surtout démoniaque et fou. Mélangez le vivant et l'inerte, il n'y avait qu'un détraqué pour pouvoir y songer. Et il l'avait fait. Mais ce n'était pas tout, les Morts-Vivants également étaient le fruit de ses essais. Mélanger le vivant et le mort pour en faire une armée, il devait donc aussi être diabolique et sans scrupule. Comment, arrivé à cette conclusion, pouvait-on le vénérer? Toutes ses Créations n'étaient que des altérations, des abérations, alors que celle de l'Immobile étaient d'une perfection qui ne pouvaient être qu'à l'image de leur Créateur. Comment Arachnée avait-elle put se revendiquer Fille du Changement?
Et puis, Enrique avait soulevé un point intéressant, il avait dit qu'elle avait été l'Épouse du Changement. Et un Père qui épouse sa fille ne mérite qu'une chose: la Mort.

Pendant que le temps faisait son œuvre sur la toile qui se disloquais, Arachnée médita, tachant de se calmer et de réfléchir à la situation. Elle avait remplit sa mission, le navire était détruit, et tout les golems avec. De plus, elle avait appris l'existence de cette forteresse changeante et de cet ingénieur capable de créer la Vie, un danger pour la Nature et l'Armée de l'Origine. Elle ne revenait pas les mains vides. Bien que souillée, elle avait réussie ce qui lui avait été demandée. Et de plus, elle prenait le signe dessiné par Enrique comme un bienfait, le signe du Changement barré montrait pour elle qu'elle ne se vouerait plus jamais au Dieu aux Milles Visages, qu'elle vénérait et vénèrerait à tout jamais l'Éternel. Le Cornu n'avait fait que marquer dans sa chair ce que psychiquement elle avait fait. Et en un sens, c'est ce qu'elle voulait.

Une fois libérée, elle prit le temps de panser ses blessures en appliquant dessus de la soie afin d'agir à la manière d'un bandage. Il faudrait le temps pour que cela se soigne, mais s'il le fallait, elle l'acceptait. Cette blessure était sa première en tant que Guerrière de la Nature, et elle tacherais d'en tirer plus de Fierté que de Honte. Puis elle s'agenouilla sur le sol et invoqua:


-Oh Vent, toi qui est le Souffle du Vrai Dieu, quel est sa Volonté? J'ai à présent accomplie la mission qui m'avait été assignée. Guide-moi, montre-moi quel chemin je dois emprunter pour me purifier de la défaite et la souillure qui me sali?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un Golem en vadrouille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un Golem en vadrouille
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La grande vadrouille
» Vadrouille en aveugle [PV Ao]
» En vadrouille
» [FP=3,4,5] Golem
» GOLEM 0001 - L'Augure [Anthithée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Origine et le Changement :: Le Monde D'Origine :: Déméria :: La Nation de Thalûn-
Sauter vers: