L'Origine et le Changement

Bienvenue sur l'Origine et le Changement; un forum RPG. Plongez dans ce monde médiéval fantastique aux possibilités infinies.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Murmures des vents à flanc de montagne.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Esdrin Linordraest
Porteur de Rancune
avatar

Masculin
Nombre de messages : 665
Race : Elfe Narothyne
Classe : Dynaste
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Murmures des vents à flanc de montagne.   Jeu 21 Avr - 19:08

Brisé ? Effondré ? Pouvait il s'agir de la barrière qui protégeait l'ile ? Esdrin devait en être sûr. Lui aussi avait senti le trouble dans la magie. Si c'était la source de magie qui avait été touché, la situation était pire que jamais. Il devait en avoir le coeur net mais la situation dans le camps nécessitait tout de même quelques ordres avant de risquer d'être incapable de les donner plus tard. Il s'adressa alors à l'assassin, seule personne hiérarchiquement élevé par rapport à des soldats de base, et surtout, seule personne ayant de véritable formation tactique. La seule chose qui l'inquiétait c'était la facilité par laquelle il accepte le sacrifice de quelques frères pour peu que cela facilite la mission. Mais en ce qui concerne une mise en place de camps, il ne risquait pas grand chose.

"Assassin, je vous nomme second. Faites en sorte que le camps soit un monté, organisez les tours de gardes. Si je tombe inconscient, nous levons le camps dans dans 8 heures. Je tiens à ce que personne ne soit laissé derrière. Même blessé"


Puis le regard d'Esdrin se rapprocha de Tibor, le regard déterminé, tentant de cacher mon appréhension après la claque magistrale rien qu'en possédant un peu de magie en mon corps. Mais je devais savoir ce qui pouvait bien se passer, le voir de mes yeux, si on peut dire. Attrapant la main du sorcier, je le laissais me montrer ce qui avait bien pu mettre Lumia dans un tel état. Seule marque de mon doute, je serrais mon poing droit sur la garde de mon épée à ma ceinture, pour l'empêcher de trembler à cause du stresse récent.

"Montre moi, sorcier, nous n'avons pas de temps à perdre"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Origine
Admin
avatar

Masculin
Nombre de messages : 6184
Race : Entité
Classe : Dieu créateur
Date d'inscription : 23/06/2008

MessageSujet: Re: Murmures des vents à flanc de montagne.   Sam 23 Avr - 18:39

La réalité se déforme alors que Esdrin entre en contact avec le sorcier. L'impression de ne plus pouvoir respirer pendant un instant et soudainement tout est devient noir. Des lumières défilent. Dans ces lumières, des images fugaces accompagnées de sensation. Des hurlements. La fatigue de jambes qui continuent de courir par instinct alors que le corps n'a plus d'énergie à fournir. L'odeur du souffre. La colère née de la peur de la masse. La couleur du sang. La douleur. Le cri d'un Kraeth qui sombre dans la lave. Des torrents de magma qui se déversent dans les rues d'une cité Narothyne. Bientôt, une lumière arrive droit sur Esdrin. Comme si il traversait une étendue d'eau, il l'a traverse en troublant sa surface alors que sa vue se retrouve plongée dans un endroit bien différent que son campement. L'odeur du sel et le ballot des vagues. Le vent glacé et l'humidité. La mer. Est-il vraiment lui-même ? Il ne regarde pas où il le souhaiterait. Son regard se tourne vers l'intérieur du navire où des dizaines de Naorthynes s'entassent bien au-delà des véritables capacités de ce transport. Le regard se tourne vers la mer. Des dizaines, des centaines de navires. Tout aussi remplit transportent un peuple qui fuit son foyer. Soudain, une puissante explosion retentit en même temps qu'une brûlante lumière orange apparaît à la périphérie de son regard. Le pont de vue se tourne vers la provenance de cette explosion. Il s'agit de l'île des Narothynes. De leur prison et de leur foyer. La surface déjà cent fois brûlée par les éruptions, se craquelle à présent tandis que des flots de magma brûlant la recouvre avant que l'ensemble de commence à sombrer dans l'océan glacée, élevant une haute colonne de fumée blanche. Mais alors que tout semble apaisé, de la mer jaillissent des boules de magma incandescent qui s'abattent dans la mer et sur les navires. Ceux qui ne sont pas instantanément carbonisé dans un unique hurlement de terreur, sont renversés par les vagues qui n'accordent aucune pitié à la sur-charge des navires. L'air devient brutalement chaud pour le dynaste tandis qu'un bruit sourd vient du ciel. Une énorme masse de magma se dirige droit sur lui.

L'air s'engouffre à nouveau dans les poumons d'Esdrin qui ne demandent que de l'oxygène pour ne pas s'enflammer et Tibor git sur le sol. A peine capable de respirer, un des soldats s'applique déjà à faciliter sa respiration en détachant sa robe tandis qu'un autre se tient aux côtés d'Esdrin et l'aide à se redresser. Quand est-il tombé ? Il est difficile de retrouver son souffle et le poids des combats depuis son arrivée dans ce monde se fait tout particulièrement sentir à présent. Mais lumière d'ensemble à changé, il fait nuit noire et un peu de lueur vient du feu de camp, la vision des elfes se satisfait de celle des lunes et des étoiles reste pour rester vigilants. Combien de temps s'est écoulé ? Les soldats sursautent alors que nul ne l'avait entendu venir et que l'assassin déclare :


- Nous avons été incapable de vous réveillez pendant près de trois heures. Vous devriez songer à vous reposer Dynaste. Quoi que vous ait montré ce sorcier, nous n'y pourront rien jusqu'à demain matin.

Peut-être avait-il tort. Peut-être que si l'expédition poussait ses montures parviendraient-ils à retourner rapidement à l'Est ? Y aurait-il encore quoi que ce soit à sauver du peuple Narothyne ? Ce Celandil était-il venu donner un vain avertissement aux derniers représentants d'une espèce éteinte ? Esdrin accepterait-il l'éventualité que sa sœur, sous la protection de la grande prêtresse, pourrait ne pas survivre à cette catastrophe ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://origine-changement.forums-actifs.com/index.htm
Esdrin Linordraest
Porteur de Rancune
avatar

Masculin
Nombre de messages : 665
Race : Elfe Narothyne
Classe : Dynaste
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Murmures des vents à flanc de montagne.   Sam 23 Avr - 22:01

Bon sang qu'avait il pu se passer ? Comment l'ile avait elle pu imploser de la sorte ? Esdrin restait scotché un instant alors que des soldats étaient en train de le relever, une bonne nouvelle dans un sens car cela signifiait que son commandement valait toujours quelque chose à leur yeux. Malgré la douleur et la fatigue, Esdrin gardait un visage de marbre alors qu'il avait vu son peuple, en partie, être détruit par leur foyer. Comment cela avait il pu se passer. La source magique qui résidait là bas était sous controle magique, tout comme le volcan aux dernières nouvelles. Etait ce pour cela que la Grande Vengeresse avait demandé de parti à l'exploration de cette source de magie fluctuante ? Dans tout les cas, mieux valait pour elle qu'elle ait fait en sorte que Liné soit en vie, pour son propre confort. Mais l'heure n'était pas à perdre en conjoncture. Le fait est que les Narothynes fuyaient et qu'ils allaient devoir débarquer quelque part. Bon sang cette foutue lumière ... non pas la lumière de l'explosion mais celle de ce soleil. Comment les gens arrivent à vivre avec cet astre éblouissant tout le temps au dessus de leur tête ?

Une fois levé, et s'être frotté les yeux, Esdrin ne manque pas d'apprécier la nuit déjà tombée, D'après l'assassin, cela faisait au moins 3 heures. Mais cela importait peu au final, le ciel était dégagé, signifiait qu'il y avait bien assez de lumière pour les Narothynes qu'ils étaient. Néanmoins fatigué par la vision, le Dynaste demanda de l'aide pour retirer son armure avant de donner des ordres.


"Le ciel et sans nuage et les lunes sont claires, c'est bien assez de lumière comme ça pour avancer. Reposons nous encore 3 heures avant de partir. On est en retard alors il faudra garder bonne allure. On va tourner par équipe de deux cavalier. Avec de la chance, nous atteindront les montagnes avant le lever du soleil. Là bas, nous trouverons une caverne et nous y reposerons. Une fois le soleil dégagé de l'horizon, on passera par les hauteurs et on foncera vers la cotes. Il faudra qu'on évite un maximum les patrouilles après le petit tapage qu'on a fait et surtout ne pas perdre de temps"

Après cela, Esdrin avança jusqu'à ses affaires avant de s'allonger. Il devait récupérer autant de force que possible avant le départ, il faut dire que la vision l'avait pour le moins choqué. Il tentait tant bien que mal de ne pas penser à ce qui avait pu arriver à sa soeur. Il ne devait pas avoir le sommeil troublé, ce serait bien trop dangereux. De plus si par mégarde il parlait pendant son sommeil, cela signifiait la mettre en tant que cible si cela se savait. Tellement de crainte dans le coeur du jeune noble et si peu de moyen de les apaiser. Se couchant, le corps endoloris, il donna ses dernières instructions

"Tout à l'heure nous devrons voyagez léger, vous ne mettrez que les pièces d'armures nécessaire. Le style n'est plus d'actualité, vous savez ce que je veux dire"

Les armures Narothynes, aussi stylisées soient elles sont bien souvent bardé de pointes et autres élément détachable, il valait mieux, quand le temps l'exigé, retiré un maximum de ferraille. Certes comparé au poids d'une armure cela ne pesait pas bien lourd mais 5 kilos de moins reste 5 kilos de gagné.

Note de l'Origine : Je clos ce topic. Tu gagnes un niveau pour le rp accomplit jusqu'à présent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Murmures des vents à flanc de montagne.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Murmures des vents à flanc de montagne.
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Foire de la montagne : mettre en valeur les potentialités
» La douleur de la montagne.
» Cyclone IKE se rapproche des côtes Nord d'Haiti avec des vents de 195 kms/h
» A travers la montagne. [PV Peintre]
» Voyage d'une montagne à l'autre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Origine et le Changement :: Le Monde D'Origine :: Déméria :: La Nation de Thalûn-
Sauter vers: