L'Origine et le Changement

Bienvenue sur l'Origine et le Changement; un forum RPG. Plongez dans ce monde médiéval fantastique aux possibilités infinies.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le nouveau monde

Aller en bas 
AuteurMessage
Esdrin Linordraest
Porteur de Rancune
avatar

Masculin
Nombre de messages : 665
Race : Elfe Narothyne
Classe : Dynaste
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Le nouveau monde   Jeu 5 Aoû - 13:52

Une mouette, un foutu bruit de mouette, c'est ce qui criait dans les oreilles d'Esdrin alors qu'il se réveillait. La marée n'avait été favorable qu'en soirée et la barrière qui isolait Naroth du reste du monde avait été traversée aux alentours de minuit. Il faut dire que tout le monde avait retenu leur souffle au moment où la Grande Vengeresse et ses ritualistes avaient littéralement percé le mur d'énergie. Personne ne savait si cela allait marcher, et tout le monde savait que la Grande Vengeresse les aurait sacrifié sans sourciller

C'était surement pour cela qu'elle avait nommé Esdrin au rang de dynaste aussi vite, bien que personne ne puisse véritablement la comprendre. Toutefois, c'était peut être la première fois que je l'avais vu aussi soucieuse. Quelques jours plus tot, elle avait ordonné la création d'une expédition comme il n'y en avait jamais eu. 1200 ans qu'aucun Narothyne ne s'était échappé de l'ile prison et aujourd'hui ils sont 33 à la quitter. 12 marins expérimentés à la pêche, au transport de marchandise d'un coin à l'autre de l'ile et surtout à l'esquive de récifs. Et pour la mission d'enquête, 20 personnes triées sur le volé qui avaient tous une réputations assez étonnante.

Les 4 cavaliers Kraeths, se sont fait connaitre en tant que "Pillards de Relientias" après que ces derniers ait débarqué dans l'une des mines de la cité de Relientas (à l'Est de l'ile) en ravageant les installations. On raconterai même qu'ils ont réussi à fragilisé une valve controle du magma et qu'ils auraient alors recouvert de lave la moitié des machineries. Malgré ce qu'on pourrait croire, ce sont des personnes très posées cherchant les failles dans la moindre défense avant de l'exploiter.

Les 6 gardes noirs, formé à l'épée et à la lance, avaient été recruté parmi la légion noire qui est pour ainsi dire l'escouade que l'on envoie pour les missions à risque (voir suicidaire). Ils avaient déjà combattu sous les ordres d'Esdrin et c'était surement les soldats les plus loyaux de cette expédition. Fort heureusement, ils avaient recu de nouvelles armures de la part de la ville, pour les rendre un peu plus présentable.

Les 6 Arbalétriers sont issue des "Epines de Derestina", une escouade spécialisée dans les embuscades et la guérillas urbaine. Ils sont la raison de l'absence d'attaque au coeur de la cité de Derestina. Leur bataillon est l'un des plus respecté par les Narothyne, même hors de leur cité, ce qui n'est pas une chose aisée. Plus force dissuasive que puissance militaire propre, ils savent se faire discret et son doué pour trouver des cachettes.

Les 2 assassins, eux, sont pour ainsi dire les plus imprévisible et surement les plus imbus de leur personnes. Au service directe de la Grande Vengeresses, on ne compte plus leur mort connus. Ce sont des maitres de l'infiltration aussi bien physique que sociale sans compter leur connaissance en poisons. La Grande Vengeresse leur a même appris des rudiments de magie parait il.

Et pour compléter cette équipe, se trouvait Tibor et Lumia, les "jumeaux sorciers" et surtout les experts en magie de l'équipe. On dit que le frère et la soeurs ont été récemment nommé disciples de la Grande Vengeresse après avoir sauvé de nombreux Narothynes en solidifiant un mur à l'aide d'un sort d'une rare puissance. On raconte que c'est la résonance magique des deux jumeaux qui ont amplifié leur pouvoir.


C'est donc avec cette équipe qu'Esdrin devait composer. Ce ne sont pas forcément des fortes têtes mais ils ont du caractère et, mis à part les gardes noirs, il risque d'y avoir de la remise en question dans les rangs. Toutefois, le dynaste espérait que son rang et surtout la menace de recevoir des représailles de la Grande Vengeresse. D'après elle, la mission était d'une importance capitale à cause d'une instabilité magique pouvant nuire non seulement à la région mais aussi à Naroth. Malheureusement, ce voyage n'allait pas être de tout repos et le premier obstacle arriva au saut du lit, au moment où il ouvrit la porte menant au pont. L'éclat lumineux du soleil lui fit mal aux yeux allant même à le faire grogner d'inconfort. Après quelques minutes d'adaptation, Esdrin alla voir le capitaine du navire. Celui ci se contenta de pointer l'horizon de son doigt. Il put alors voir la cote. Il avait aussi repéré un port à une petite heure de navigation, un endroit parfait pour débarquer et surtout prendre contact avec les autochtones : des nains, comme les appelaient les livres. Quoiqu'il en soit, il allait surement être difficile de passer inaperçu en tant qu'elfe c'est pourquoi Esdrin demanda à l'équipe d'enquête de se réunir avant de débarquer.


"Messieurs dames, nous allons débarquer dans peu de temps, il est donc nécessaire de mettre nos pendules à l'heure. Notre ile n'existe pas pour tout ceux qui vivent sur ces terres et nous ne voulons pas que ces enfoirés d'elfes se rendent comptent que la barrière peut être traversée, conclusions, nous ne sommes pas des Narothynes mais des mercenaires elfes. On se tient dans le role et on ne crie pas "Gloire à Naroth" à tout bout de champs. Si on vous demande, nous louons nos services aux plus offrants mais aucune offre n'est accepté avant d'être passée par moi. Je vous veux dans une heure, en armure et prêt à débarquer. Tibor et Lumia je veux que vous commencez à chercher la source de perturbation"

Les ordres donnés, je retournais dans ma cabine pour m'équiper de mon armure, de mes armes et d'aller voir mon kraeth : Edolian. L'heure du débarquement approchait et, bien qu'il ne fallait pas faire preuve d'hostilité, il était nécessaire de bien présenter et d'être impressionnant. Cela évitera un grand nombre de problème et neutralisera les hostilités
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krogan Drad
Méchant Mj Officiel [MMJO]
avatar

Masculin
Nombre de messages : 839
Race : Eflique
Classe : Mage-tarot / Messager
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau monde   Jeu 12 Aoû - 10:54

Quelques heures, quelques heures à peine avaient suffit aux mages pour qu’ils montrent un point sur la carte derrière les montagnes … Une vieille carte de ce monde presque sauvage à cette époque mais là bas, oui, un beau lieu pour construire une ville ce serait sur cette embouchure. Une bonne dose de magie et un peu de réflexion, il fallait se diriger vers l’ouest, à travers les montagnes ou en bateau, le reste était au chef de décider.

L’endroit du débarquement avait été finement choisit et si une forêt se montrait au loin on ne voyait personne à plusieurs lieu et pour peu qu’une des lunes veille faire l’honneur aux elfes d’être là ce soir ils pourrais voir quelqu’un approcher à plusieurs kilomètre et donc avoir le temps de se préparé à tout action si un camp devait être posé … Le vrai souci de la terre était ses montagnes, montagnes que les gnomes ne dédaignaient pas par le passé et qui seraient encore surement habité si elle ne l’étaient pas par des êtres bien plus dangereux ! Pourtant ils y avait surement des col franchissable et le domaine de la mer n’était pas des plus admirable non plus car on tombait dans une mer dont la magie était bien plus dangereuse que tout pour ceux qui n’avait pas l’habitude de ces grandes mer agité … Peux être qu’en suivant les cotes comme savait le faire les pécheurs qui n’avais jamais put s’éloigner à cause de la barrière il pourraient arrivé rapidement mais c’était s’exposé à passer devant de nombreuses villes. Un choix qu’il fallait admettre ou refusé mais que personne ne pourrais prendre à la place du général :

Les montagnes et leurs cols ? La mer et ses tempêtes ? La mer et ses cotes ? La rive simplement …

Si tout le monde avait débarqué sans encombre il fallait à présent donner des ordres plus précis pour pouvoir un vrai mouvement de cette petite troupe car les quelques pécheurs n’étaient pas spécialement à leur aise au milieu de ces beau guerrier de la garde noir et de ces sorcier ou assassins fou … Non décidément eux seraient un poids si ils ne restaient pas en mer car si sur les bateaux ils savaient quoi faire dès que le débarquement fut posé ils se mirent à attendre les ordres comme les vrai petit soldats et à faire de leur mieux dans un domaine qu’ils ne connaissent pas du tout : Le domaine militaire.

_________________
-"Quit à être un pion autant jouer la plus belle partie ..."
-"Et la danse d'un mage reprenant celle d'un jeu,
Passera dans ce monde silencieuse à vos yeux,
Pour les Drad et la Griffe je marcherais de vent,
Pour la vie d'un secret je danserais dans mon temps."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.krogan.canalblog.com
Esdrin Linordraest
Porteur de Rancune
avatar

Masculin
Nombre de messages : 665
Race : Elfe Narothyne
Classe : Dynaste
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Le nouveau monde   Jeu 12 Aoû - 14:36

Alors que le navire accostait dans le petit port de pêche, Esdrin chargeait les différents soldats de descendre les kraeths et de leur fixait leur équipement pendant qu'il allait voir le capitaine du navire. Il était certains que l'équipage n'était pas fait pour voyager sur la terre ferme, mais ils ne pouvaient rester inactif pendant leur absence risquait d'être dangereux et surtout improductif.

"Capitaine, je veux que vous et votre navire patrouillez dans la zone avec prudence. Parlez aux autochtones s'il le faut et établissez un camps dans la région. Cette zone regorge de bois et d'autres matériaux, tout cela sera parfait pour faire un pied à terre. Ne tentez aucune manoeuvre militaire de quelconque sorte. Défendez vous avec les armes du navire, s'il le faut"


Une fois ses instructions données, le dynaste fit descendre sa monture avant de rejoindre ses troupes au sol. Ils avaient un cap et une destination. L'heure était à la mise en formation. Pour ouvrir la marche, les garde noirs suivit des arbalétriers. Derrière eux, le noyaux composé des assassins, des sorciers, des kraeth de somms et de lui même pour qu'enfin les cavaliers ferment la marche. Comme légèrement meurtri par la luminosité du soleil, le dynaste ordonna à sa troupe de passer dans la foret. C'est à cet instant que l'odeur de ce lieu lui agressa presque les narines. Il n'était pas du tout habitué à l'odeur de la nature étant donné que Naroth est un endroit stérile. Il commençait à regretter sa terre natale et son odeur de terre, de pierre mouillée de la poussière cendreuse. Mais la nostalgie ne fera rien avancer à l'affaire, Esdrin tentait de rester le plus concentré possible pour éviter de se faire surprendre dans cet environnement qu'il n'avait que très peu eu l'occasion de cotoyer. La foret était un terrain très peu répandu sur l'ile de Naroth, voir même pas du tout mais elle se rapprochait de certaines cavernes peuplé de stalactites et stalagmites. Toutefois, le bruit de cette foret était particulièrement ennuyeux voir dérangeant comparé au ronronnement souterrain de sa cité natale. Il n'était donc pas rassuré. Alors qu'ils pénétrait dans la lisière il donna ses ordres

"Gardes noires, arbalétriers et cavalier, déployez vous avec un intervalle de 3 mètres. Ne vous écartez pas du groupe et restez vigilants. Qui sait ce qui peut nous attendre à l'ombre de ces ... végétaux"


Esdrin avait beau apprécier l'ombre de la végétation lui permettant d'adapter sa vision sans trop de problème, il espérait tout de même atteindre la montagne le plus rapidement possible. La montagne était un environnement qu'ils arrivait à maitrisait et qui se rapprochait beaucoup de son habitat naturel. Les kraeths étaient parfaitement adapté aux terrains escarpé et ne ralentiraient en rien la progression. Il y avait aussi des chance que la source de cette magie était dans un souterrain, il était donc important d'avoir de quoi les explorer de manière efficace et surtout un moyen d'avoir un avantage stratégique en cas de mauvaise rencontre. Il leur faudra surement camper en foret mais, si c'était le cas, il avait déjà songé aux tours de gardes composés d'un groupe de 2 hommes en garde toutes les heures pour surveiller les ténèbres. C'était bien parce que le groupe devait se reposait qu'il accepte de camper dans un environnement inconnu car l'obscurité n'était nullement un problème pour ce peuple troglodyte, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krogan Drad
Méchant Mj Officiel [MMJO]
avatar

Masculin
Nombre de messages : 839
Race : Eflique
Classe : Mage-tarot / Messager
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau monde   Lun 16 Aoû - 14:35

Le monde de l’inconnu, les végétaux comme on pouvait les trouver dans les livres répondant à l’appelle des lunes qui semble si différente ici de chez les guerrier. Pourquoi chercher si loin quelque chose que l’on avait surement chez soit ? Pourquoi renvoyer des guerriers à l’extérieur alors que l’intérieur même de l’ile était un problème ? Mais tous ces problèmes n’étaient pas du ressort d’un jeune arbalétrier de garde ! N’étaient car un autre allais se posé à lui alors que le jour se levait. Un problème qui lui valut un petite course jusqu’à la tente du capitaine endormi :

-˝Capitaine ! Capitaine, Néaghara au rapport ! Sur le flan est nous avons au moins cinquantes hommes avec des montures qui tire leurs charriot sur laquelle des bâches sont posé pour la plus part. Sur ces cinquante hommes seuls trois ne sont pas armé et ce sont des femmes mais parmi les êtres présents certaines femmes semblent aussi armées. Les chariots non bâcher transportent des armes que je n’ai pas eut le temps de regarder précisément je ne peux donc pas vous décrire leur facture. Ils se dirigent vers nous et je ne suis pas sur que la forêt dans laquelle nous campons pourra les tenir à l’écart de nous et nous tenir à l’écart de leurs vue. J’ai même peur que l’une de leur monture ne m’ai aperçut et n’ai avertie les autres car sur son crie je suis retourné vous prévenir ! Que faisons-nous chef ?˝

Au loin déjà les hommes arriveait vers la forêt mais dans la fil qu’il formais et avec le soleil qui prenait le pas sur la nuit on ne pouvais rien voir d’eux et même la description de l’arbalétrier semblait étonnamment précise. Heureusement qu’il s’était éloigner pour aller soulager sa vessie car à cause de l’orientation du soleil il y avait de grande chance qu’il ne les ai vue qu’au dernier moment… Une chose à retenir d’ailleur : Aller soulager sa vessie en se posant des questions philosophique n’apportait pas tout le temps que du malheur : cela pouvais tout aussi bien sauvez une mission que la faire planter dans les ronces ou les orties … Ou pour en revenir à une expression plus de chez eux, la faire bouffer à un Kraeth.

Attendant la réponse de son chef dans un garde à vous tout à fait respectable le jeune elfe souriait sous son casque, enfin quelque chose pour lui faire oublier cette impression d’être envoyer au suicide et manipulé par la grande sorcière …


[Hrp : Note que les langues ne sont plus ce qu’elles sont et que vous n’avez aucun moyen de communiquer avec ces hommes si ce n’est la langue des signes … Ou tenter de répéter ce qu’ils disent. Pour mettre en image cela je mettrais leur véritable parole en spoiler et écrirait une sorte de dialogue en recoupant divers langues que tu auras le droit par opposition au cacher qui ne sera là que pour ceux qui veulent suivre le Rp en se mettant à un autre niveau que toi (Si dialogue il y a lieu d’y avoir)]

_________________
-"Quit à être un pion autant jouer la plus belle partie ..."
-"Et la danse d'un mage reprenant celle d'un jeu,
Passera dans ce monde silencieuse à vos yeux,
Pour les Drad et la Griffe je marcherais de vent,
Pour la vie d'un secret je danserais dans mon temps."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.krogan.canalblog.com
Esdrin Linordraest
Porteur de Rancune
avatar

Masculin
Nombre de messages : 665
Race : Elfe Narothyne
Classe : Dynaste
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Le nouveau monde   Lun 16 Aoû - 16:22

Bien sûr ce voyage devait forcément se dérouler difficilement. L'arbalétrier avait débarqué sous la tente d'Esdrin, brisant le rêve du capitaine. Il avait eu tellement de mal à s'endormir loin du ronronnement naturel de la roche et de l'absence de vie dans les tunnels. L'espace d'un instant, il se sentait revenir à sa jeunesse dans les bas-fond de Derestina. Non pas que les bruits de la foret étaient les mêmes, mais la puissance sonore était identique à ce quartier mal famé où il est né. Alors qu'on pouvait croire que cela pouvait lui rappeler des mauvais souvenir, il n'en était rien. Dans ses songes, il se rappelait d'une journée où il retrouvé sa jeune soeur pour lui apporter un remède qui lui apaisait sa peine. Il restait là à jouer avec elle pour rendre les jours à la maison moins longue et elle essayait de ne pas voir les méchantes estafilades sur son corps.

Mais ce rêve éclata au premier "capitaine" qui venait à ses oreilles. Néaghara était apparu devant lui pour lui faire un rapport. Il l'écouta avec soin avant de prendre quelques secondes de réflexion. C'était peut être l'une des caractéristiques les plus remarquables d'Esdrin : le temps de la réflexion. Nombre de capitaines narothynes avaient étaient bien trop béni par le dieu de la Vengeance se laissait leur sang bouillir à une vitesse impressionnante. Esdrin lui, tentait toujours de garder la tête froide. Plier bagage était de loin la solution la moins stratégique possible. Il faudra du temps pour plier bagage et il y a de fortes de chances pour la caravane les découvrent après. Une attaque serait risqué et la Grande Vengeresse n'apprécierait pas qu'il ouvre les hostilités. De ce fait, la solution diplomatique était de loin la plus évidente, mais aussi la plus difficile. Un tel convoi d'arme était surement bien protégé mais c'était un convoi. Le terrain était donc de leur coté.

Se levant, il regarda ses hommes et lança un "Aroat" (traduction narothyne signifiant grosso modo : "Debout, prenez vos armes et écoutez votre chef) assez fort pour que tout le monde l'entende. La plupart d'entre eux, tout comme Esdrin, dormait avec leur armure, ou du moins avec la couche de maille, et peu éloigné de leurs armes. De ce fait, les soldats étaient quasiment prêt au combat à l'heure qu'il est. Le capitaine attendit que tout le monde se soit levé avant de parler.


"Soldats, un convoi armé s'approche de nous. D'après ce que j'ai cru comprendre, ils transportent des armes ce qui en font des gens méfiants. Il ne nous attaquerons pas si nous ne les attaquons pas. Cependant, rien ne nous empêche d'être extrêmement méfiant à leur égard. Gardes noirs, vous serez chargé de protéger Tibor et Lumia. Vous deux, je veux que vous prépariez un sort de protection ainsi que des glyphes de garde (un sort explosif à l'instar d'une mine) prêt à être activés sur les arbres qui borderont leur chemin. Les arbalétriers devront se placer à couvert en cas de retraite. Les deux assassins, vous êtes chargés de repérer l'officier le plus élevé et d'attendre mon ordre pour attaquer. Le groupe de pillards seront avec moi. Allez, tout le monde en équipement !"

Le camps se mit alors en effervescence pour que tout le monde s'équipe. Tout le monde remballaient leur tentes et leur paquetage pour les placer sur les deux kraeths de traits. Pendant ce temps Esdrin, lui, s'arnachait avant de monter sur sa monture. La bête fit un raclement de gorge bruyant signifiant qu'il avait, lui aussi, mal dormi mais qu'il était prêt au combat. Après une petite caresse aux écailles fines sous sa gorge, le calmèrent légèrement au moment où il l'arnacha pour monter dessus. L'arbalétrier, qui servait toujours d'éclaireur, indiqua qu'ils étaient près d'eux alors lui et son escorte sortir de l'ombre de la foret pour se montrer, lances en levée pour ne pas montrer d'hostilité. Esdrin planta la sienne dans le sol avant de retirer son casque et de lever la main pour saluer. Attendant la réponse d'un des membres du convoi, il restez concentré au cas où un signe d'hostilité était avéré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krogan Drad
Méchant Mj Officiel [MMJO]
avatar

Masculin
Nombre de messages : 839
Race : Eflique
Classe : Mage-tarot / Messager
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau monde   Mar 17 Aoû - 9:42

Tout le monde est prêt lorsque les hommes entrent dans la forêt et face aux montures des elfes les montures qui tirent les chariots ne font pas le fière, rapidement calmé par les leur voyant qu’ils sont tombé dans une embuscade. Ils se sont rapidement déployer mais la technique de guerre est très loin de toute celle qu’a put étudier le général de la petite armée elfe, elle semble pleine de faille diverse, un flan un peu mal protéger comme si dans les chariots il y avait de quoi protéger ce même flanc cacher sous les bâches ou que la magie qui doit pulser en eux comme elle pulse en tout elfe peux leur permettre de les vaincre sans le moindre souci… Un autre détaille est perturbant, ses elfes on évolué vers une musculature plus trapue, plus puissante et n’on plus les longues oreilles caractéristique de la race, certain parmi eux font la moitié de la taille compensé par la largeur des épaules qui a encore évolué par rapport à celle de ces êtres humain.

L’elfe lève la main et l’un d’eux s’avance, il porte une balafre au dessus de son œil blanchit et une lourde barbe lui dévore la moitié du visage. Entre ses dents une cigarette mal roulé donne plutôt l’aspect d’un joint et le papier de riz déjà jauni sur les bords laisse avec la fumée un effet des plus complexes. Ses longs cheveux sales finissent d’apporter à ce rodeur un aspect proche de l’ours des bois et l’odeur qui va avec montre qu’il tient à cette ressemblance. Il sourit simplement et lève lui aussi la main sa hache toujours à la ceinture alors que de l’autre coter pend une griffe barbare qui doit se tenir au poigner. Puis il commence à parler … ou a grogner car rien n’était bien compréhensible :


-˝Hello, lle yr ydych wedi ellyllon? Pam rydym wedi arestio wystl yn unig i ni gan ein bod wedi dim a allai eich gwasanaethu ac yr ydym yn mynd i farw wyrdd ... Os bydd y anghyfleustra lleiaf i ni oherwydd y byddant yn cael eu cynnal yn eich erbyn eu hunain. Yr wyf yn gobeithio y byddwch yn cael yr hyn yr ydym yn awr convainre eich bod yn ei roi yn ôl eich yw'r ymerodraeth mwyaf pwerus ar y ddaear ellyllon ifanc anwybodus.˝

Il sourit de plus belle et attend une réponse. Derrière lui tous semblent prêt au combat mais aucun ne semble autant attendre d’en découdre que celui qui vient de parler dans cette langue pour le moins incompréhensible.

[Hrp : En faite non je ne traduis pas c’est plus marrant si vous essayer de suivre. ^^ Google traduit pas tant mal pour une langue qui n’est même plus usité ^^.]

_________________
-"Quit à être un pion autant jouer la plus belle partie ..."
-"Et la danse d'un mage reprenant celle d'un jeu,
Passera dans ce monde silencieuse à vos yeux,
Pour les Drad et la Griffe je marcherais de vent,
Pour la vie d'un secret je danserais dans mon temps."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.krogan.canalblog.com
Esdrin Linordraest
Porteur de Rancune
avatar

Masculin
Nombre de messages : 665
Race : Elfe Narothyne
Classe : Dynaste
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Le nouveau monde   Jeu 19 Aoû - 19:15

La situation était parfaitement sous controle, tout le monde avait pris son poste et Esdrin restait on ne peut plus stoïque face à ces êtres étranges. Quel évolution avait bien pu créer une telle race. D'autant plus que ce n'était pas une mutation aléatoire comme les narothynes qui se retrouve avec des extraient minéraux en tant que derme (principalement dans les bas quartiers). Ceux ci avaient tous la même mutation. Ils étaient petit, musculeux, avec une pilosité développée (même très développée) et surtout avec le sang chaud en ce qui concerne la bataille. Tout les membres du convoi semblaient près, voir enthousiastes, à devoir combattre, tout comme les narothynes en fait. Cela ne manqua pas de décrocher un rictus amusé.

Peut être étaient ils des gnomes (peste soient leur sang) qui avait développé des capacités à combattre et à survivre en environnement difficile (la raison des poils). Ils étaient, pour la plupart protégé par des armures légères et bon marché comme de la maille. De ci de là, ces pièces d'armures comme des plastrons en métal. Le tout d'une qualité pas trop mauvaise, mais loin d'être aussi bonne qu'une armure d'écaille narothyne. Non cela ne pouvait pas être des gnomes, les gnomes n'auraient pas fait d'arme, ils les auraient créé magiquement. C'était peut être des elfes devenus plus musclé et petit à cause d'un esclavage quelque part dans leur passé, mais cela n'expliquait pas la disparition de leur oreilles pointues. Etaient ils une race sans le lien avec Ladeil ? Si cela était vrai, cela voulait dire que quelque chose avait bien changé depuis l'exile des narothyne, mais cela serait une chose trop belle pour être possible. Comment l'empire elfe avait il pu chuter ? ... (réponse narothyne : en même temps il parait que c'était que des faibles qui ne pouvaient pas se débrouiller sans appeler à l'aide des gnomes)

Quoiqu'il en soit, ces êtres, bien qu'en supériorité numériques, semblaient pas forcément hostiles outre mesure. Ma lance plantée dans le sol je paraissait désarmé mais j'avais tout de même confiance aux deux assassins, planqués dans les arbres qui n'attendait qu'une cible prioritaire sorte du lot pour la viser avec de belles arbalètes à répétition aux carreaux empoisonnée. De plus, les deux mages étaient en train de préparer une magnifique petite barrière prête à se lever au premier signe d'hostilité. Mais le tout était de comprendre un acte hostile. Esdrin avançait donc, à visage découvert, découvrant mes cicatrices faciales moins impressionnantes que celle de mon interlocuteur mais plus originales aussi. Tachant d'être le plus communicatif possible, Esdrin se mit à parler tout en faisant les gestes les plus parlant possible.


"Bonjours à vous, peuple de ces terres, je suis Esdrin Linordraest, capitaine de ce groupe de mercenaire. L'un de vous comprends il notre langue ? Nous découvrons ces terres et tachons de rejoindre la cité la plus proche"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krogan Drad
Méchant Mj Officiel [MMJO]
avatar

Masculin
Nombre de messages : 839
Race : Eflique
Classe : Mage-tarot / Messager
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau monde   Mer 25 Aoû - 15:36

Il grogne à nouveau, toujours ce type à l’odeur d’ours et au visage dévoré par ce qui ressemble plus à un lourd collier de poil qu’a une barbe en faite, sauf qu’elle partirais du menton … Voilà une bien mauvaise rencontre pour le jeune elfe ignorant qui ne savait pas trop où il était tombé ni la langue que les être ici présent baragouinait ou grognais. Si il avait été plus proche de la nature comme l’était les elfes communs ils auraient comprit la base, enfin ce que voulais dire cette être bizarre mais là, c’était une toute autre histoire. Alors d’un signe de main il lui indique de dégager, de se poussé, le signe est sans équivoque, il veut juste passer et laisser ses hommes circuler. Avant ça il a jeté un regard à ses hommes qui lui ont tous répondu par les mêmes appuis et il se remet à parler tout en faisant ses signes :

-˝Nid oes unrhyw un yma yn deall eich tafodiaith mor glir a gadael i ni ei ben ei hun neu yn marw o dan yr iau o Pjeyhs ddynion. A dweud y gwir Nid oes gennyf galon i morons gangster a laddwyd neu hyd yn oed yr awydd i gael hwyl yn chwarae yn erbyn eich sillafu fucking a laddodd yn eich assassins. Felly nawr mae'n amser i chi fynd yn ysglyfaeth hel at eich anghenion, eich bod mewn ychydig a byddwch yn symud fel cerrig, nid yw'n madfall mawr a fydd yn gwneud i mi ofni, ond nad ydych yn gwybod ddigon i fyw yma. Nawr gadewch i ni basio!˝

En disant cela il a montré l’une après l’autre la cache de chaque assassin et à ouvert en grand les mains. Puis d’un regard poser sur l’homme il lui à indiquer que le temps n’était plus vraiment à la discussion, soit il essayait de comprendre ce qui se passait vraiment et il savait, soit ceux qui n’était au courant de rien et pas même du savoir les plus important devraient mourir. Alors chaque chose en son temps, chaque temps en son heure mais à présent il souriait calmement prêt les mains ouvertes ne montrant aucune arme mais en lui quelque chose grondais doucement, il était plus proche de la nature qu’un humain normal, aussi proche que les ancien elfes et son odeur de bois ne trompais pas, ce n’était pas un simple caravanier mais bien un de ses hommes des bois… Un de ses êtres de changement.

˝Beth ydych chi'n ei ddewis ? Die neu adael i chi anwybyddu bod ein iaith ?˝

Un geste et un sourire : Il passe son pousse sur son cou, lentement et sourit de plus belle à l’elfe puis lui indique un chemin qui s’éloigne de la route de la caravane. Il y a donc deux choix …

_________________
-"Quit à être un pion autant jouer la plus belle partie ..."
-"Et la danse d'un mage reprenant celle d'un jeu,
Passera dans ce monde silencieuse à vos yeux,
Pour les Drad et la Griffe je marcherais de vent,
Pour la vie d'un secret je danserais dans mon temps."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.krogan.canalblog.com
Esdrin Linordraest
Porteur de Rancune
avatar

Masculin
Nombre de messages : 665
Race : Elfe Narothyne
Classe : Dynaste
Date d'inscription : 30/07/2010

MessageSujet: Re: Le nouveau monde   Mer 25 Aoû - 17:21

Esdrin avait beau ne rien comprendre à cette langue, il savait voir l'agressivité d'un soldat près à en découdre et la simple envie d'un bagarreur. Ce chef court sur pattes semblaient parfaitement conscient de la menace que représentait l'escouade des narothynes mais n'avait pas pour autant confiance envers eux, et vice versa. Mais ce n'était pas forcément une mauvaise chose, car, par prudence, le caravanier avait indiqué une direction s'éloignant de leur route ce qui allait rendre leur déplacement beaucoup plus facile. Toutefois il était important de savoir si cette route allait dans la direction de la source magique. Il se tourna légèrement et poussa un peu la voix pour parler aux deux sorciers :

"Tibor, Lumia, est ce que cette route nous va dans la bonne direction ?"


Attendant la réponse, Esdrin avait conscience que les assassins n'étaient plus nécessaire et qu'il sera bon de préparer l'ordre de marche. Il jeta un regard au tireur embusqué ainsi que les arbalétriers dont les arbalètes étaient tendu et visaient les principaux défenseurs depuis quelques secondes.


"Assassin et Arbalétriers, position de replis"


Entendant cela, les tireurs se mirent à sortir de leur position pour reculer et se placer derrière les gardes noirs. Les cavaliers kraeth se mirent à reculer leur monture doucement, couvrant la retraite de ces derniers. Ils n'en restent pas moins tourné vers la caravane reculant tranquillement, les crocs dehors signifiant bien qu'une quelconque agression allait entrainer une ruade sanglante vers eux. Ne manquant pas de politesse, le jeune noble fit un salut à ce petit homme avant de prendre la direction la plus avantageuse pour leur chemin et récupérer sa lance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Krogan Drad
Méchant Mj Officiel [MMJO]
avatar

Masculin
Nombre de messages : 839
Race : Eflique
Classe : Mage-tarot / Messager
Date d'inscription : 13/08/2009

MessageSujet: Re: Le nouveau monde   Ven 27 Aoû - 16:17

Pourquoi chercher plus loin ? Petit un le chemin faisait un grand détour pour aller vers la zone de magie mais il y allait finalement, petit deux la caravane elle se dirigeait sans question aucune vers la dite zone mais l’homme à l’odeur de forêt attendit lui aussi que ses hommes soient passé. Il regardait les hommes fuirent tranquillement sans s’en occuper vraiment dans le cas où ils ne l’attaqueraient pas ce qui n’avais pas vraiment l’air d’être le cas à présent… Quelle être n’aurais pas remarqué cette odeur si étonnante qui se cachait dans les fourrés, non vraiment ils n’avaient rien de gens d’ici et l’être n’en avais que faire … Ce qui l’étonnait c’était leur langage, proche de l’elfique mais pourtant si loin. Lui qui en avais les bases il n’avait comprit que quelques mots de ce que disait ses hommes et vraiment pas les plus importants … Souci, si il en comprenait les bases il ne savait pas le parler et avait une mission de la plus haute importance pour le moment, faire arriver ces charriots à bon port pour être payer la petite fortune qu’on lui avait promis.

Rapidement alors que les hommes s’éloignent sur ce chemin qui n’est pas vraiment le leur lui et se caravane se retire vers la magie et la capital jusqu’à devenir invisible, ce soir ils entreraient dans les mines naines pour en ressortir de l’autre coter de la montagne et bientôt arriver à leur commanditaire, un nécromant qui voulais des armes pour son armé. Il y en a nombre allez vous dire, sauf que celui là avait demandé des armes de qualité et des armes capable de massacré des arbres et des arborelles en plus de l’essence et de quoi faire bruler Fentaéris tout entière … Enfin pour ne pas changer aux habitudes de ces hommes il avait payé une bonne partie d’avance … Oui il avait trouvé un bon contrat et devait se dépêcher. Restant en arrière il hurla quelque chose d’incompréhensible et la caravane se mit à presser le pas, il était temps d’avancer à présent.

Et les elfes quant à eux ? Allaient-ils suivirent la caravane derrière l’homme qui sentait la forêt ? Allaient-ils continuer sur ce chemin et passer par les coter pour contourner les monts de Thalùn ? Avaient-ils un autre plan ? … Le futur est un domaine que seuls les plus grands dieux peuvent se venter de savoir et au milieu de cette tempête qu’est le chaos même Origine ne peut prétendre le connaitre …

_________________
-"Quit à être un pion autant jouer la plus belle partie ..."
-"Et la danse d'un mage reprenant celle d'un jeu,
Passera dans ce monde silencieuse à vos yeux,
Pour les Drad et la Griffe je marcherais de vent,
Pour la vie d'un secret je danserais dans mon temps."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.krogan.canalblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le nouveau monde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le nouveau monde
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Origine et le Changement :: Le Monde D'Origine :: Déméria :: La Nation de Thalûn-
Sauter vers: