L'Origine et le Changement

Bienvenue sur l'Origine et le Changement; un forum RPG. Plongez dans ce monde médiéval fantastique aux possibilités infinies.
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sourire de vent

Aller en bas 
AuteurMessage
Lupen Z'en Rahar
Capitaine du Souffle Gris
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Race : Lycanthrope
Classe : Pirate
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Sourire de vent   Dim 24 Jan - 18:07

Calme sur son bateau un gros loup regardait l’horizon. Le petit renard avait très vite été reballancer sans ménagement dans la cabine de son tuteur légal et surtout de son garde du corps car du lard sur pate n’avais pour habitude de faire long feu même si il coutait très cher … Surtout si il coutait très cher, après tout au fond de chacun d’eux il y avait un âme de pirate, marin qui respecte ses promesses, mais pirates tout autant. Mais le gros loup n’avait que faire de tout ça et ses trois mètres de muscles regardaient calmement devant lui alors qu’il était assis sur le fer de la proue…

Dans son esprit tout les raillemement des hommes tournaient encore, personne ne croyait qu’un tel navire flotterait, personne sauf les trois premier : Le Lynx, Krash et lui-même. Il avait amené l’argent et la rage, le Lynx avait apporté son savoir et Krash la magie, c’est tout ce qu’il fallait au Souffle Gris pour commencer à vivre. Tout ceux qui avait médit était mort depuis longtemps et lui regardais simplement l’horizon en touchant cette proue qui avait fendu tant de coque et percer tant de fois le cœur de ses ennemies qu’elle en était devenu comme lui, imbibé du sang de ses paires… Et les deux s’en portaient à merveille. Il entendait les battements imperceptibles du cœur du navire, les battements qui attendaient d’être réveillés dans la forge par le puissant marteau que seul le loup pouvait porter ! Il entendait la vie craquer dans son bateau et la mer rire à ses cotées, il entendait.

Mais lorsqu’il était ainsi personne ne venait l’embêté ou même lui parler… Pas même Krash qui fumais les yeux clos devant la cabine du capitaine, ni même Rohan le Tempête à la barre qui n’avais pas été choisit comme second ou Nilr qui regardais dans sa direction les yeux perdu dans d’ancien souvenir toujours aussi présent tel que la griffe de Lupen qui s’abattait sur le dos de Rohan et cette peur mêlé d’un sentiment étrange qu’elle ressentait pour son capitaine…

En faite le bateau était calme et il serais surement calme jusqu’à l’arriver à Athée si personne ne décidait de foutre le bordel … Ce qui serais assez étonnant vue que le capitaine avait décider d’être sur le pont et sous forme de loup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryûseï Okurayami
Le Loup du Ming-Chè
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1498
Race : Humain
Classe : Ronin
Date d'inscription : 19/08/2009

MessageSujet: Re: Sourire de vent   Lun 25 Jan - 17:38

L'odeur de l'encens planait encore dans la pièce. Les yeux encore clos mais une douleur lancinante dans les bras, je pris une profonde inspiration pour tenter de repousser la souffrance. En vain. J'ouvre les yeux et découvre une nouvelle fois un toit de bois. Cela faisait peu de temps que je dormais entre quatre murs, avec un vrai toit et un vrai sol. Même si le pont d'un navire roulant à la mesure des vagues n'est pas toujours considéré comme un véritable sol. J'étais donc plus habitué à trouver en face de moi au réveil, les frondaisons des arbres qui bordent le Ming-Chè, un tapis de végétation ou des animaux curieux. Ce genre de réveil n'est pas toujours agréable mais cela à été si longtemps ma vie que j'éprouvais chaque fois une sensation curieuse. Un mélange de surprise et de dépit à me réveiller dans une chambre. Je me demandais si la nuit prochaine, si le temps était clair, je ne pourrais pas trouver un coin pas trop exposé au vent où je puisse m'installer ? Pouvoir contempler les étoiles et la lune avant de s'endormir et sentir l'air frais en se levant.

Un fin sourire apparût sur mes lèvres. Pas un sourire sinistre, pas un sourire absent, pas un sourire sanguinaire. Juste un sourire à l'idée d'une nuit à la belle étoile. Je me redresse alors et tends la main sur ma droite où je saisis les deux lames toujours dans leurs fourreau puis sors du lit et ouvre la porte. Le ciel est beau et le soleil n'est pas encore trop haut. Les fourreau toujours dans la main droite, je passe mon coude derrière la tête tandis que la main gauche viens appuyer dessus. Je force un peu et les articulations de mon bras ainsi qu'une partie de mes cervicales craquent dans un bruit qui aurait pût en dégouté plus d'un mais qui me paraissait familier voir même agréable. Échangeant la position des deux armes, je répète la manœuvre avec mon second bras. Puis je secoue un peu la tête, laissant mes long cheveux noirs se balancer dans le même mouvement, je termine ainsi de réveiller les muscles et articulations de mon cou.

Une arme dans chaque main, mon regard se porte vers la proue, vers l'horizon. Il n'y à qu'une partie de l'équipage qui effectue le premier quart après le levé du soleil. Peut-être que certains se joindront à moi. Ils l'avaient déjà fait pendant le trajet à destination de Déméria. M'installant sur le pont supérieur, dos au soleil, j'entame ce rituel. Cet entraînement matinal qui mélange kata au sabre et techniques martiales. Un aperçu du style de combat du Loup. J'effectue cette série d'exercice pendant presque une heure. Ils ne demandent pas un très grand effort mais sont tels une danse, les mouvements sont complexes et précis, ils demandent une grande concentration. C'est une forme de méditation, quoi que plus active que celle que j'ai l'habitude de pratiquer pour éliminer les douleurs. Mais aujourd'hui la douleur est diffuse et ce réveil me permet de les oublier. Elle est toujours là, juste mise de côté.

Tournant à nouveau le regard vers l'Horizon j'aperçois Lupen sous sa forme d'homme loup, assis sur la proue, au-dessus de l'écume fendue par la coque du navire. Je reste ainsi plusieurs instant à le fixer, me demandant ce que le vieux loup pouvait bien voir à l'horizon, je savais que c'était quelque chose que je ne pouvais appréhender a moins d'hériter de ses souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lupen Z'en Rahar
Capitaine du Souffle Gris
avatar

Masculin
Nombre de messages : 222
Race : Lycanthrope
Classe : Pirate
Date d'inscription : 30/08/2009

MessageSujet: Re: Sourire de vent   Mer 27 Jan - 13:18

[Hrp :
Comme il n'y a pas de réponse et avec l'accord d'Origine ET de Krogan (Mouahahaha j'ai eut les deux ... Oui j'ai menacer de bouffer Origine et alors !) on arrive en Athée... L'arrivée d'un souffle de loup
]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sourire de vent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sourire de vent
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» Petit Faucon [ Vent ] [PRIORITAIRE]
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Soeur Sourire
» Un sourire démoniaque pour une lumière divine : Lakusas Dreyar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Origine et le Changement :: Le Monde D'Origine :: Les Mers et les océans :: La Mer d'Izilia-
Sauter vers: